Portrait # 5 : Jean-Marc Peytavin / créateur multimédia


Najac / la Maison du Gouverneur


http://www.bastidesdurouergue.fr/wp-content/uploads/2018/03/diaporama-portrait-5a.jpg


Jean-marc Peytavin vit et travaille à Arles. « Plasticien et scénographe, j’ai utilisé des éléments comme la pyrotechnie et les projections d’image géantes, des micro-machineries, des moulins à parole, des vidéos sans fin pour produire des spectacles et installations baroques. Actuellement j’en suis au chapitre « machines à écrire entre les lignes, bibliothèques du vent ». Je me reconnais assez bien dans le qualificatif d’ «iconoplaste». Je collabore depuis plus de vingt ans avec Stéphanie Navecth et l’agence en tant que conseil/concept pour les réalisations audiovisuelles en muséographie.

Aveyronnais de souche, le projet de Najac me tient singulièrement à cœur. J’ai parcouru tous ces lieux étant enfant en écoutant mon grand-père, qui était instituteur, contemporain de Célestin Freinet, m’expliquer le monde à partir de la découverte d’un morceau de calcaire recueilli près d’un aven, et relier l’histoire des hommes, la géographie, les lois et les mots en lisant le paysage et les vestiges dont l’Aveyron regorge. J’ai été particulièrement touché d’apprendre que cette approche était toujours vivace et utilisée par le personnel de la Maison du Patrimoine de Villefranche de Rouergue ».



Jean-Marc Peytavin a été expert-conseil pour la réalisation d’un jeu qui permettra aux visiteurs de bâtir un village au Moyen Age… La borne qui prendra place dans la salle 3 de la Maison du Gouverneur, dont Christophe Evrard et Frédéric Maurau ont conçu le scénario et l’arborescence, se veut être un outil d’apprentissage à l’histoire de l’urbanisme médiéval. Les joueurs, petits et grands, à partir d’un mot clé, d’une date et d’un personnage correspondant à un contexte particulier, pourront bâtir un village fortifié, une sauveté ou une bastide. Ils devront progressivement et judicieusement, en fonction de leurs moyens financiers, le doter d’équipements (pont, halle, maison commune, hôpital…) afin de le faire vivre, d’exploiter les ressources physiques et naturelles du site, de faire prospérer sa population et, bien entendu, d’affronter une attaque, une famine, un épisode de peste… Il leur faudra donc conjuguer vigilance, altruisme et audace !

En avant-première, nous vous proposons un petit avant-goût de la création à découvrir prochainement dans la Maison du Gouverneur…



Pour découvrir plus en détail l’univers de Jean-Marc Peytavin, venez découvrir son site…

Pour découvrir l’origine du projet de la Maison du Gouverneur c’est par ici !

Renseignements : 05 65 45 74 63 / 06 14 48 48 55